jeudi 5 octobre 2017

Le passeport pour Alger de la couturière troyenne Joséphine Mailly en 1832


  En 1832, la demoiselle Marie Joséphine Mailly, née à Troyes le 12 octobre 1804 sollicite un passeport pour se rendre à Alger où elle souhaite exercer son métier de couturière. Sa demande est appuyée parle maire de Troyes M. Payn qui écrit une lettre très élogieuse  au préfet.

Joséphine Mailly, fille d'un  marchand fabricant de drap, René Philibert Mailly et de Marie Anne Autrant,  est une couturière réputée sur la place de Troyes. Agée de 27 ans, elle dispose d'un capital accumulé au cours de son activité professionnelle qui lui permet de financer son voyage et son installation à Alger. Elle mesure 4 pieds 10 pouces,, ses cheveux et sourcils sont châtains, comme ses yeux. Ses nez et bouche sont moyens, son visages et son menton sont ronds et son teint est pâle.

Le passeport lui est accordé et l'on apprend par l'état-civil d'Alger qu'elle épouse le 9 novembre 1835 un employé à la comptabilité de l'intendance civile d'Alger  Jean Joseph Garreau  qui déclare sur l'honneur que c'est par erreur que son acte de naissance enregistré  le 20 ventose an XII à Marennes en Charente Inférieure  ne mentionne pas son nom réel Garreau de Loubresse. Il y est designé comme fils de l'avoué Armand Garreau et de dame Elisabeth Lozeau, petit-fils d'un ingénieur Jean Baptiste Garreau. Le couple Garreau Mailly a plusieurs enfants. Deux garçons  décédent peu de temps après leur naissance en 1836 et 1838. Une fille Marie Amélie Eglé en 1839 deux garçons Alexandre Paul Armand en 1840, Louis Armand en 1842.

Marie Joséphine Mailly  décède  à Alger en 1858.  Son mari devenu huissier contracte un second mariage en 1861 avec une espagnole Magadalena Gonalon, originaire de l'ile Minorque et il décède en 1877.
Leur fils Alexandre Paul Armand fonde une famille en Algérie après son mariage en 1878 à Alger avec Marie Françoise Delahays. Louis Armand, médecin, épouse en 1866 Marie Alexis, fille de l'architece  François-Joseph Granger...
Plusieurs descendants de Marie Joséphine Mailly feront carrière en Algérie sous le nom Garreau de Loubresse. L'un d'entre eux sera décoré de la Légion d'Honneur.


Les deux documents reproduits ci-dessus proviennent des Archives départementales de l'Aube.