lundi 11 juin 2018

Découverte d’os de vertèbres dans les carrières de Creney 1838




Géologie – Découverte d’os de vertèbres dans les carrières de Creney

M. COTTET, directeur du musée de Troyes, dont le zèle pour la science est si honorablement connu, nous a adressé la lettre suivante qui nous fait part d’une découverte géologique très intéressante ;


Troyes, le 6 août 1838

« On vient de découvrir dans la carrière de craie du village de Creney, à une lieue de Troyes, à la profondeur de 35 pieds, des ossements d’un grand animal de la famille des sauriens ( lézards). Ces os ont malheureusement été altérés par leur long séjour dans la craie ; quelques-uns cependant sont encore déterminables, ce sont entre autres des vertèbres et une portion de phalange. La grandeur de ces parties et des fragments d’os plats qui les accompagnaient, font juger que l’animal auquel ces os ont appartenu, n’avaient pas moins de 20 pieds de longueur. Les mieux conservés de ces os ont été recueillis et déposés au musée par M. Cottet.
C’est le premier exemple d’os de vertèbres trouvés dans la craie des environs de Troyes, où l’on n’avait rencontré jusqu’ici que quelques coquilles et des dents d’une espèce de requin.

J’ai l’honneur, etc.

Cottet »


publication dans Le Propagateur, août  1838


Geology - Discovery of vertebral bones in Creney quarries



M. COTTET, director of the Troyes Museum, whose zeal for science is so well known, has sent us the following letter, which informs us of a very interesting geological discovery;





Troyes, August 6, 1838



"We have just discovered in the chalk quarry of the village of Creney, a league from Troyes, at a depth of 35 feet, the bones of a large animal of the saurian family (lizards). These bones have unfortunately been altered by their long stay in the chalk; some, however, are still determinable, some  vertebrae and a portion of phalanx. The size of these parts, and the fragments of flat bones which accompanied them, render that the animal to which these bones belonged, were not less than 20 feet in length. The best preserved of these bones were collected and deposited in the museum by M. Cottet.

This is the first example of vertebrae bones found in the chalk around Troyes, where until now only a few shells and teeth of a species of shark had been found.



I have the honor, etc.



Cottet »
 

dimanche 3 juin 2018

vendredi 1 juin 2018

lundi 21 mai 2018

Vitrail La vue - Saint Nizier

Vitrail "La vue" présenté dans

ALBUM PITTORESQUE ET MONUMENTAL DU DEPARTEMENT DE L'AUBE

de Charles Fichot et Amédée Aufauvre 

et photographie numérique 2008 église Saint Nizier


dimanche 20 mai 2018

Ferdinand Guillon, rédacteur en chef du journal L'Aube


Ferdinand Guillon 

 Parme 1813 - Paris 1887

La notice consacrée à Ferdinand Guillon, l'un des rédacteurs en chef du journal L'Aube de   1838 à 1842 et partiellement l'un de ses  propriétaires, publiée en 2017 dans le Dictionnaire biographique du fouriérisme, a fait l'objet d'une mise à jour au mois de mai 2018.

lundi 14 mai 2018

Basilique Saint-Urbain, détails de la porte principale







Basilique Saint Urbain Troyes
détails de la porte principale 
. dessins publiés en 1837 dans le Voyage archéologique et pittoresque dans le département de l'Aube de Anne-François Arnaud, peintre, inspecteur des monuments historiques 1787-1846
.  photographies numériques en 2018

mardi 10 avril 2018

Etablissements Vve Jacquin et ses fils



  Usine de Dammarie les Lys

Etablissements Vve Jacquin et ses fils

fabrique de dragées, pralines, bonbons, marrons glacés, etc.


Bibliothèque de Melun HL 213

lundi 9 avril 2018

Les Jacquin de l'horlogerie, la bonneterie à la confiserie






Julien Joseph Jacquin (1802-1855), horloger, ingénieur mécanicien, industriel en bonneterie, militant républicain sur Troyes a  déposé de nombreux  brevets pour les métiers à tisser et quelques uns sur la fabrication des dragées. Sa femme et deux de ses enfants Henry et Anatole ont poursuivi l'exploitation d'une usine de chocolaterie à Paris, 12 rue Pernelle après le décès du père fondateur en 1855. La production de chocolat sera déplacée ensuite à Dammarie les Lys en Seine-et-Marne et gérée par la famille jusqu'au milieu du XXème siècle.

Julien Joseph Jacquin, clock maker, engineer, hosiery industrial was also a chocolate producer. His chocolate factory begins in Paris, moves towards Dammarie lesLys (Seine et marne) and has been ruled by his descendants until the years 1950.

mercredi 4 avril 2018

Marcelle Lancelot-Crocé, chevalier de la Légion d'Honneur 1901


 Article publié dans le Figaro, daté du 16 mars 1901

saluant la nomination au grade de chevalier de la Légion d'Honneur de Marcelle-Renée Lancelot-Crancé le 15 mars 1901, troisième femme artiste décorée après Mmes Rosa Bonheur et Demont-Breton.

Marie-Rosalie Bonheur atiste-peintre, chevalier en 1865

Virginie Demont-Breton artiste peintre, chevalier en 1894

dimanche 1 avril 2018

Dieudonné Auguste Lancelot Sézanne 1822- Malakoff 1895



 Auguste Dieudonné Lancelot, artiste-peintre, dessinateur, lithographe,  né à Sézanne le 4 février 1823, décédé à Malakoff le 21 avril 1895; frère du photographe  Gustave Lancelot. Père de Marcelle Renée Lancelot, épouse Crocé, sculpteur, médailliste.
Dieudonné Lancelot, dit Lancelot aîné a été l'un des illustrateurs  du Journal de l'Exposition régionale de Troyes en 1860 dont sont extraites les illustrations publiées ci-dessus.
Le père des frères Lancelot, Nicolas Lancelot, instituteur fit sa carrière en Seine-et-Oise puis dans la Marne. On peut suivre sa carrière grâce aux actes de naissance de ses nombreux enfants à Arpajon,Bourat, Sézanne,Epernay...
On le retrouve propriétaire retraité à Troyes au début des années 1830. Il y mariât une de ses filles en 1834 avec un cordonnier Antoine Bourbon et il y décède  le 21 décembre  1865. Sa femme Marie Angélique Pasquet y décède fin 1865.
Dieudonné Lancelot fut l'élève du peintre  Anne-François  Arnaud professeur puis directeur de l'école de dessin de Troyes  décédé en 1846.
 Illustrateur réputé, il fit carrière à Paris à partir des années 1860. Collaborateur des publications : Le Tour du Monde, les Jardins, L'Artiste, le Musée français, illustrateur de La Reine Margot de Dumas...
 On le retrouve à la fin des années 1870 à La Rochelle et il termine sa vie à Malakoff en 1895 où décédèrent plusieurs de ses enfants issus de deux mariages ( l'un à Epernay en 1861, l'autre en1873 à Nieul-sur-Mer).

samedi 31 mars 2018

Marcelle Lancelot-Crocé, sculpteure, médailliste

  Docteur Eugène Viardin Troyes 1837-1919

Plaquette de Marcelle Lancelot-Crocé 
salle de pharmacie de l'Hôtel-Dieu Troyes
( voir sa biographie par Jocelyn Dorez dans le Dictionnaire des célébrités auboises
Editions de la Maison du Boulanger Troyes 2016)


Marcelle Renée Lancelot-Crocé sculpteur, médaillisten née à Paris 6ème le 26 janvier 1863 est une nièce du photographe troyen Gustave Lancelot Fille d'un des frères aînés :  Dieudonné Lancelot, artiste peintre, dessinateur. Elle épousa un italien en 1892  Edouard Constant Crocé et vécut à Rome.  Elle fut la première femme sculpteur française décorée de la Légion d'Honneur en 1901 et eut une renommée internationale.
Le Musée des Beaux-Arts de Troyes possède dans ses réserves plusieurs œuvres ce cette artiste, notamment un portrait d'un des administrateurs du Petit Troyen, Alphonse Belleteste, beau-frère de Gaston Arbouin.
 Traité de Versailles 28 juin 1919

Les barbares 1916

vendredi 23 mars 2018

Alexandre Israël, Alger 1868, Paris 1937, journaliste, député, sénateur, ministre



Alexandre Israël, né à Alger en 1868, fit ses études à Reims où il devint journaliste, rédacteur de L'Eclaireur de l'Est. Il y épousa le 26 janvier 1899 Noémie Astruc qui donna naissance à leur fille Renée Rose Israël, le 16 novembre 1899.
Collaborateur de Gaston Arbouin au Petit Troyen, il en devint le directeur après le décès d'Arbouin en 1907.Député radical de l'Aube à partir de 1919, sénateur en 1927 puis membre de plusieurs gouvernements, secrétaire d'Etat puis ministre de la Santé en 1933.
Il décéda d'une maladie du cœur à Paris le 23 août 1937 et fut inhumé à Troyes selon son souhait..
Sa femme  Noémie fut victime de l'holocoste et décéda en déportation à Auschwitz en Pologne âgée de 64 ans.
Leur fille Renée Rose fut peut être déportée également mais ne décéda pas en 1943 comme le prétendent quelques généalogistes, elle décéda le 3 mars 1965 à Villejuif.

Jean-Louis Humbert a publié une biographie plus complète sur les activités politiques d'Alexandre Israël dans le Dictionnaire des célébrités auboises Troyes 2016.
En 1938, la place de la mairie de Troyes prit le nom "Alexandre Israël", débaptisée sous l'occupation allemande et la collaboration, elle retrouva son nom après la Libération le 9 novembre 1949.

  publié par la librairie Hachette en 1931

lundi 19 mars 2018

Troyens célèbres et gargouilles sous la neige et le gel

   Alfred Boucher

  Hector Pron

 Louis Mony


 Robert Galey

 Gargouille Saint Urbain

Gargouille Saint Urbain

vendredi 9 mars 2018

2018 Poursuite de l'opération immobilière sur l'usine Vachette ASSA ABLOY





Lancement de la seconde phase de transformation immobilière de l'ancienne usine Vachette ASSA Abloy à Troyes en 2018


Pour mémoire deux photos de ce site industriel datant de l'année 2008



En 1997 le groupe suédois ASSA ABLOY a racheté l'usine de serrurerie Vachette qui avait repris les murs d'une ancienne bonneterie Quincarlet-Dupont installée en 1862. Les batiments ont un air nordique indéniable.
In 1997 the Swedish firm ASSA ABLOY has bought the locksmith factory Vachette which had used the walls of a previous hosiery factory Quincarlet-Dupont built in 1862. The white buildings look like scandinavian ones nowadays. (At least for me).