mercredi 23 mai 2012

Danseuse à l'écharpe - Agathon Léonard

 
 
Posted by Picasa


Agathon Léonard Van der Weydeveld, dit Agathon Léonard, belge naturalisé français, entre à l'Académie des Beaux-Arts de Lille, sa ville natale, puis expose au Salon de 1868 à Paris où il s'installe.

En 1887, Agathon Léonard devient membre de la Société des Artistes Français en 1887, puis la quitte pour faire partie en 1897 de la Société Nationale des Beaux-Arts. Il réalise en marbre, quartz, bronze ou ivoire des bustes, des statuettes, des médaillons et des poteries.

Bien qu'ayant obtenu peu de commandes de l'Etat, Agathon Léonard acquiert la notoriété de son vivant grâce à des œuvres de petites tailles, représentatives de l'Art Nouveau, comme les célèbres danseuses du "Jeu de l'écharpe" exposées à l’Exposition universelle de Paris de 1900. En rapprochant la sculpture de l'orfèvrerie, il contribue à la rajeunir et à l'introduire dans la vie contemporaine.


Dancing Figure from the Table Centrepiece 'Dance with Scarves'
Agathon Leonard van Weideveldt
1900
France, Sevres
Biscuit; h 47.5 cm
Inspired by the famous dancer Lois Fuller, the sculptor Agathon Leonard van Weideveldt made the model for a table centrepiece in the Art Nouveau style. It consists of 14 female figures dancing and playing music, and three bases of different heights. The centrepiece was hugely successful and subsequently produced in different sizes. A full set, now in the Hermitage, was presented to Nicholas II by the French government in October 1901 to commemorate his visit to France.

2 commentaires:

clementine a dit…

elle est très belle cette exposition.
vu le même jour
bon we

Deslilas a dit…

On peut voir deux cariatides inspirées par Loie Fuller, réalisées par le sculpteur Pierre Roche sur la façade d'un immeuble parisien 39; rue Réaumur.