mardi 8 mars 2011

Alfred Boucher et sa ruche passage Dantzig Paris


Une cinquantaine d'artistes sont hébergés actuellement par la Fondation Seydoux-La Ruche, passage Dantzig à Paris.
Poursuite de l'action du sculpteur Alfred Boucher ( dont le buste en bronze orne le jardin du Rocher à Troyes près du théâtre de la Madeleine) qui en 1902 sauva de la démolition une rotonde créée par Gustave Eiffel pour le pavillon des vins de la Gironde à l'Exposition internationale de Paris 1900, la déplaça -  avec la grille de fer forgé du Palais de la femme, les cariatides du pavillon des Indes anglaises - passage de Dantzig et en fit une "ruche" où il accueillit des artistes en résidence : Soutine, Chagall, Zadkine...

Alfred Boucher's memories in Troyes and in Paris, a workshop for artists "passage Dantzig" named "La ruche" (The beehive).
Posted by Picasa

3 commentaires:

Odile a dit…

Je ne savais pas qu'Alfred Boucher était aubois. En haut du passage Dantzig, il y a la rue de la Saïda. C'est là que j'ai passé mon enfance. De la fenêtre de ma chambre, nous avions une vue directe sur la Ruche, en fort mauvais état à l'époque, et sur les autres ateliers d'artistes. Beaucoup de souvenirs, là encore, quoique moins anciens que ceux de la gare de Troyes !

Deslilas a dit…

Un permis de construire a été déposé et affiché par la Fondation pour rénover la façade qui est en très mauvais état.
J'y étais en début de semaine, quartier attachant avec le jardin de l'hôpital de Vaugirard et la rue de la Convention ( et aussi la rue des Morillons !).

Odile a dit…

Toute mon enfance :-)) Et il faut ajouter aussi maintenant le Parc Georges Brassens, à deux pas de La Ruche, qui était auparavant le site des abattoirs de Vaugirard, nettement moins bucoliques. Le parc Georges Brassens est le théatre, tous les week-ends, du marché du Livre, très prisé des habitués.