mercredi 7 décembre 2011

Henry Gabriel Jacquin 1829-1891


Henry Gabriel Jacquin, second fils de Julien Joseph Jacquin, est né à Troyes en 1829. Il a été élève au Lycée de Troyes et condisciple du futur général Saussier qui était son ami. Condamné avec son frère aîné Nicolas, pour une tentative d'attentat contre Napoléon III en 1854 , il se réfugiera en Belgique où il fut incarcéré quelques mois, la Belgique refusant l'extradition des deux frères Jacquin. Il s'exilera quelques années aux Etats-Unis. Il épousera à New York Victorine Adélaïde Vuillerney, dite Mataran et eut une fille Julotte Juliette Jacquin née en 1856 à New York.
Il reviendra en France dans les années 1860 et gérera avec son frère Gustave Anatole la chocolaterie Jacquin.
Il participa à plusieurs expositions internationales à Paris au titre d'exposant puis de membre de jury.
Sa fille Julotte épousera un négociant parisien Lucien Brun, frère de l'avocat André Brun, administrateur puis directeur du quotidien "Le Temps".
Henry Gabriel, ingénieur, industriel, républicain décédera d'une crise cardiaque à son domicile 12, rue Pernelle Paris 1er le 1er Novembre 1891.

Son décès sera publié dans le journal de Pittsburgh aux Etats Unis le 5 novembre suivant.

1 commentaire:

Deslilas a dit…

Henri Jacquin, a prosperous merchant of Paris, died at his home in that city Sunday of heart failure. He was 64 years old and was born in Troyes, France. At an early age he went to Paris where he received his education. He came to this country in 18.., married a daughter of Antonio Mataran, of this city, and in 1859 returned to paris, where he became a partner in the confectionery house of Veuve Jacquin and sons. He was a member of this firm at his deathh. While at college he was an intimate friend of the French commander, General Saussier.